Pour toutes les filles et femmes lesbiennes, bisexuelles, bi-curieuses ou juste curieuses
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Votre coming out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Votre coming out   Mar 24 Avr - 18:44

Comment est-ce que c'est passé ? Vous l'avez fait une fois pour tout le monde ou à chacun ?

J'ai compris que j'aimais les filles vers 17 ans et j'écoutais du t.A.T.u., ce qui avait le don d'énerver ma mère (très, trèèèès conservatrice). Un jour donc elle me sort "mais tu vas arrêter d'écouter les miaoulements de ces gouines ? tu vas devenir comme elles à force !" ce à quoi, au bout des nerfs, j'ai répliqué "mais qu'est-ce tu sais, je suis déjà peut-être comme elles !!" Elle a changé de couleur plusieurs fois, en passant du blanc au vert au violet-arrêt-cardiaque puis a commencé à bégayer "euh euh on va aller chez.. chez le psy tout de suite... tout de suite là !" Je lui ai ri au nez et je lui ai dit que j'aurais voulu voir un psy quelques mois avant quand je déprimais à fond et elle s'était moquée de moi, donc là je n'irai nulle part. Elle s'est calmée voyant que je lui ramenais pas de petite amie, mais à chaque fois qu'elle se plaignait que je sortais trop avec les garçons, je lui répondais suavement "je peux sortir avec des filles si tu préfères..." On n'en parle plus maintenant, mais si un jour je me mettrai avec une fille et que je le lui dirai, je sais qu'elle le vivra très mal et probablement en souffrira pour le reste de sa vie, qu'elle me sache heureuse ou non (détail important, elle est très croyante, donc péché mortel, etc.)

J'ai longtemps apréhendé la réaction de mon père, parce que je ne savais absolument pas comment il le prendrait (sachant qu'il est depuis quelques années en Espagne, sa mentalité s'est peut-être ouverte). Pendant que j'écrivais mon Lupus Major, je lui ai parlé un peu de ma nouvelle et de mon projet de roman, et en plus je lui avais donné quelques livres dont Middlesex (l'histoire d'un hermaphrodyte qui est élevé comme une fille et a des expériences avec sa meilleure amie à un moment donné), alors j'ai apporté discrètement le sujet sur le tapis, genre "si maman savait ce que j'écris, elle me renierait... et toi ?" Il a hésité un peu et il m'a dit que même si je lui annonçais un jour mon homosexualité, je resterai sa fille, car "ce n'est qu'une chose de la vie". Je ne vous dis pas le soulagement... puisqu'il est l'homme le plus important de ma vie et si on était en froid, j'en serais très malheureuse. Bon, pour le moment je suis mariée, donc y a pas d'aveu à lui faire

Sinon pour mes amis, aucun n'a été choqué, je pense qu'être bisexuelle passe mieux que lesbienne quand on est dans un pays assez fermé et conservateur point de vue mentalité (malheureusement pour les lesbiennes...). Mais j'avais dit à un gars ou deux que j'étais lesbienne et ils sont devenus très agressifs Heureusement que c'étaient pas mes amis.


Dernière édition par Esk le Dim 25 Nov - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Shibahn
Fraîchement débarquée
Fraîchement débarquée


Messages : 45
Points : 37
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 2 Mai - 10:29

Personne ne se lance ? Bon...

Mon coming out s'est fait à l'âge de 16 ans si je me souviens bien. Comme toi, Esk, à cette époque là j'avais découvert t.A.T.u., et je commençais à bavarder énormément avec des filles lesbiennes sur les forums de fans du groupe. J'étais pas encore très sûre de moi, c'était la période "Je-sais-pas-qui-je-suis" ou "qu'est-ce-qui-m'arrive". Garçons ? Filles ? Les deux ? Bref, les questions auxquelles personnes mis à part toi-même peut répondre. La première personne qui fut au courant, ma meilleure amie. Elle l'a plutôt bien pris, on en a même eut des délires. Au départ, je me pensais bi. Puis au fur et à mesure je me suis rendu compte que les mecs étaient quasiment invisibles. D'ailleurs, j'ai toujours été mal à l'aise avec eux (je dois être mecophobe ).

Mes parents l'ont découvert par eux-même, sans avoir eu besoin de dire quoi que ce soit. D'après eux, c'était "évident", parce que soit-disant, je laissais des "indices". (photos de filles qui s'embrassent, fan-fictions sur t.A.T.u. et fictions et j'en passe d'autres encore). Faut croire que j'étais surveillée, je sais pas. Le sujet est tombé pendant un repas EN FAMILLE, bien évidemment, si c'est pas drôle. Je me suis retrouvée à débattre sur les lesbiennes seule contre mes parents, ma soeur et son copain. Au final, la discussion est plutôt bien passée. Personne ne l'a mal pris, mis à part peut-être ma mère, qui m'a sortie les phrases habituelles : "C'est qu'une passade, c'est parce que t'es adolescente", "et pour mes petits enfants ?" et blah blah blah... Mais aujourd'hui, tout va pour le mieux ! Tous mes amis sont au courant et je n'ai eu aucun problème jusqu'à maintenant, au contraire, c'est souvent sujet à la déconnade.
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Sam 5 Mai - 10:58

Citation :
J'étais pas encore très sûre de moi, c'était la période
"Je-sais-pas-qui-je-suis" ou "qu'est-ce-qui-m'arrive". Garçons ? Filles ?
Les deux ?

Pareil, j'avais un petit ami mais je crevais d'envie pour ma meilleure amie... j'ai fini par l'aimer pendant 4 ou 5 ans. La fille, pas lui.

C'est tant mieux si tes parents l'ont bien pris, t'as été chanceuse
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Lambda
Habituée
Habituée


Messages : 324
Points : 257
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Votre coming out   Dim 20 Mai - 21:11

Bon aller, je me lance à mon tour.. (oui il était temps, ça fait un moment qu'il est là ce topic).

Je me suis posée la question très tôt en fait, vers 11-12 ans, puis je me suis dit "mais naaaan, c'pas possible, tu es comme tout le monde, tu aimes les garçons" (d'ailleurs dès que The L Word était sur Canal +, j'ai tout de suite voulu regarder cette série). Donc je suis sortie avec des garçons. Puis au lycée je me suis de nouveau posée la question, trouvant ça étrange de regarder plus les filles que les garçons, de les trouver plus attirantes, et de me dire "wahou, qu'est-ce que j'aimerai l'embrasser !". Mais je m'obstinais à sortir avec des garçons pensant que cela aller passer. Ah quelle naïveté !
Bien entendu cela n'est pas passé ! Donc je me suis qualifiée comme bisexuelle. J'en ai parlé à ma meilleure amie, je lui ai dit que j'aimais les filles mais que j'aimais toujours les garçons évidemment !
Bref, le temps est passé et il fallait que je mette les choses au clair. J'ai réfléchis, je me suis demandée qui j'étais vraiment et j'en suis arrivée à cette conclusion: je suis lesbienne. Ma meilleure amie m'a beaucoup épaulé lors de cette période d'incertitude. Elle me rassurait en me disant que cela n'allait rien changer à notre amitié, qu'elle m'aime comme je suis etc.. Ce fut la première au courant donc.
Ensuite, j'en ai parlé à d'autres amis. Les réactions ont été variées, entre "Je le savais/je m'en doutais", "Ça ne m'étonne pas" ou alors "Ah.. C'pas grave, ça ne me dérange pas" et au final je n'ai plus de nouvelles d'eux.
Mon coming out fait aux amis, je devais ensuite le faire à ma famille, mais ça, ce n'était pas d'actualité jusqu'au jour où j'ai rencontré ma Muse
Nous avons vécu une "relation secrète" pendant 4 mois environ (Aaaah c'pas facile !!). J'ai avoué cette relation à ma mère un soir devant la tv. J'étais en pleure. Puis je lui ai dit que je sortais avec une fille et là no reaction ! Je sors donc un "Tu m'aimes toujours?" et elle me sourit et me dit oui évidemment. Sauf, qu'elle ne m'a pas adressé la parole pendant 1 semaine héhé. Enfin bon, maintenant tout baigne, elle adore ma copine donc je suis heureuse.
J'ai avoué à mon père que j'étais lesbienne il n'y a pas si longtemps. J'étais anxieuse étant donné qu'il avait toujours dit que si un de ces enfants était homosexuel il le renierait (RASSURANT !). Enfin bon, quand le cas s'est présenté il n'est rien dit de particulier, juste si ça se passait bien et tout.. Il m'a pas trop parlé par la suite puis il m'a appelé et m'a dit "Il fallait juste un peu de temps pour avaler la pastille" (oui mon père est le pro pour inventer/réinventer des expressions...). Bref, maintenant tout va bien aussi Smile

Donc pour conclure et résumé ce long monologue, j'ai perdu des "amis" mais ce n'est qu'un léger détail, mes parents ont mis un certain temps avant de l'accepter mais maintenant tout est ok, et le reste de ma famille l'a très bien pris ! C'est donc tout à fait logique que la première personne que j'ai embrassé fût une fille en primaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mar 22 Mai - 19:51

Bon, ça a l'air de s'être bien passé Smile Et ces "amis" perdus, si c'est pour ça qu'ils sont partis, ils valaient pas la peine de toute façon
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Anann&Cliona
Fraîchement débarquée
Fraîchement débarquée


Messages : 48
Points : 55
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 23
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mar 20 Nov - 0:52

Bon, je vois que personne n'a rien raconté depuis un petit bout de temps.
Personnellement je ne peux pas vraiment dire que j'ai fais un CO du genre: "papa, maman, j'ai un truc à vous avouer".
A vrai dire, ma famille est extrêmement ouverte d'esprit, surtout quand il s'agit de parler de sexualité (ma mère m'a déjà offert un livre sur les plantes érotiques et m'a proposé de m'offrir un sextoy pour mes 18 ans et je sais que mon "père est un amant très à l'écoute", enfin vous voyez le portait)
Du coup, un soir, le sujet de la bisexualité est arrivé je ne sais comment dans la discutions et ma mère a dit: personnellement je me suis souvent dit, pourquoi ne pas essayer? mais dés que je m'imagine avec une femme y a quelque chose qui cloche, malheureusement je doit être 100% hétéro." Et là, elle m'a demandé ce que j'en pensait. A cette époque je commençais déjà à me poser des questions mais je ne voulais pas non plus être trop catégorique alors je lui ai juste dit que moi les femmes me plaisaient bien et que je devais être bi.
ça a beaucoup fait rire ma mère qui m'a dit: "je ne sais même pas pourquoi je te pose la question", et mon père n'a rien dit sur le moment mais je ne pense pas que ça le dérange. Mon petit frère lui, le sait depuis plus longtemps et s'en vente au près de ses amis. Lol, il trouve ça trop cool d'avoir un grande sœur lesbienne.
Mon grand-frère l'accepte très bien aussi, je crois que depuis que je me suis coupé les cheveux, ils se posaient des questions. lol, comme quoi, les clichés ça peut aider parfois.
Au final il n'y a que ma grande-sœur qui ne doit pas être au courant.

Pour mes amies, tous ceux que j'ai rencontré il y a moins d'un an le savent, les autres, je n'ai pas trouvé utile de leur dire, puisque je les vois moins souvent.

Enfin, voilà pour mon histoire à moi. Je pense être assez chanceuse sur ce point puisque que ma famille a toujours vu mon orientation sexuelle comme quelque chose de naturelle qui faisait partie de moi et que je devais seulement découvrir par moi même.
Revenir en haut Aller en bas
cora-lee
Fraîchement débarquée
Fraîchement débarquée


Messages : 63
Points : 74
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mar 20 Nov - 9:58

Annan: Up up ^^! Je me retrouve bien dans ton récit, venant également d'une famille très ouverte d'esprit. je n'ai moi-même jamais eu à faire de CO officiel, parce que de toutes façons ça coulait de source pour mes parents, une fille ou un garçon ne changeait rien.
Alors j'ai été amoureuse , j'ai eu des chagrins d'amour (et des deux côtés !! On ne pourra pas me reprocher d'avoir opté par défaut XD !), et ils ont été là dans les deux cas pour tenter de me consoler Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Anann&Cliona
Fraîchement débarquée
Fraîchement débarquée


Messages : 48
Points : 55
Date d'inscription : 11/11/2012
Age : 23
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mar 20 Nov - 15:34

Là dessus je crois qu'on est vraiment très chanceuses. Quand je pense à tous ces jeunes qui se font rejeté par leur famille ou qui perdent des amis proches, je me demande comment dans notre société qui se déclare si moderne et libérée on puisse encore trouver de l'homophobie.
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Jeu 22 Nov - 10:59

merci d'avoir partagé ton histoire, Anann Smile je suis contente de voir qu'il y a des gens pour qui le CO se passe si bien. Vivement que ça devienne la règle !
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Sechmet
Visage connu
Visage connu


Messages : 512
Points : 422
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 22
Localisation : Avachie sur ma chaise

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 23 Nov - 20:01

Mm... ça me fait plaisir de lire tout ça... quand à moi, mon CO ne s'est pas trop bien passé... j'ai eu droit à des crises de larmes, presque des accusations des fois, j'ai eu l'impression "tu as changé, on ne te reconnaît plus"... du coup il y a eu une grosse période de conflit, dure à vivre, je me suis sentie très mal.

Là, ça va mieux, mais c'est aussi parce que je ne ramène personne... en ce sens : vive la PACES et sa charge de travail démentielle x')

_________________
Que devient un rêve qui se brise ?
Le terreau des rêves à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 332
Points : 399
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Dans le menu Start

MessageSujet: Re: Votre coming out   Sam 24 Nov - 20:03

Pour ma part, j'avais été plus ou moins grillée par ma mère avant de faire mon CO. Elle me faisait des remarques très durs et tenaient des propos homophobes devant moi tout en guettant ma reaction. C'etait pas très agréable.

Alors, encouragée par ma copine de l'époque, j'ai rassemblé toutes mes petites forces et j'ai....écrit une lettre (et la médaille du courage est pour....).

Je l'ai glissée sous l'oreiller de mes parents et je suis repartie fissa à mon internat pour deux semaines. J'avais ainsi le fol espoir qu'en cas de crise, mes géniteurs s'apaiseraient d'ici à ce que je revienne.

Je me suis couchée assez stressée ce dimanche soir et le lendemain, je me suis reveillée le téléphone à la main. J'avais apparemment ouvert un texto en dormant et bingo, c'était un message de ma mère qui me disait qu'elle s'en doutait mais qu'elle m'aimait quand même blablabla. (faut dire que dans la lettre, j'en avais mis des couches pour amortir le choc. Je me rappelle meme avoir terminer la lettre par un "je vous aime" qui en temps normal ne sort jamais de ma bouche ni même de mes pensées... oui ma relation à mes parents est pas franchement au top).

Bien, sur le coup, j'ai respiré et puis les deux semaines passèrent et il fallut rentrer. Je n'avais absolument plus entendu parler de ce sujet et je pensais que mes parents avaient digéré.

Ma quelle erreuuuuuur !

Je me suis faite attraper par ma mère et là... le déluge ! J'ai eu le droit à la crise de culpabilité, remise en question, larmes... "c'est de ma faute c'est ca? C'est parce que je te laissais jouer à des jeux de garçon??". Je vous en mets qu'un exemple parce que j'veux pas l'affliger.
Puis bon après, ça a été :"oui on l'accepte, tu peux l'amener, mais je ne veux jamais vous voir vous embrasser/toucher/tenir la main (rayer la mention inutile)"

Quant à mon père, il n'a JAMAIS abordé le sujet.

Et puis le temps ça aide. Ca fait 6 ans que j'ai outé et je pelle allégrement ma femme aux réunions de famille. Tous mes collègues sont au courant, toute ma famille (papymamie etc) sont au courant, tout le monde a vu ma belle petite femme actuelle et tout le monde approuve (ou au moins ferme sa gueule) donc c'est beau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ini
Habituée
Habituée


Messages : 345
Points : 260
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Dim 25 Nov - 20:10

Après longue réflexion j’arrive à peu près à me souvenir de mon CO plus ou moins bien.

Je me posais des questions depuis la 6/5ème et en 3ème je me suis dis, allez lance toi bébé.

Je l’ai donc dis à une de mes amies les plus proche de l’époque (encore maintenant d’ailleurs). Bon elle m’a posé 10 000 questions et a m’a sorti sa grande phrase «Mais les femmes n’ont pas de bite… » et comme toujours je répondais « Vraiment ??? » (Elle a arrêté de me répéter cette phrase il y a environ 9 ans, ouff), mais au final c’est assez bien passé et elle a acceptée.

Le lendemain en arrivant en cours ma soit disant meilleure amie ne m’adresse plus la parole. Moi je ne comprenais rien. Et la des gens qui ne se sont pas arrêté sur ma sexualité m’ont expliqué que ma pote en a parlée et que ça c’est répandu comme une trainée de poudre. Toutes les classes de 3eme étaient au courant dans la journée.

Bon à part ma soit disant meilleure amie, les autres n'avaient aucun problèmes avec ça et trouvaient ça logique. Donc ça a plutôt été.


Après mes parents, c’était l’été de mes 16 ans, j’étais en vacances avec eux et ma copine de l’époque. Bien évidemment dans une maison de plein pied…
Un après-midi, ma mère rentre de la mer et regarde pas ma fenêtre de chambre, et « Oh malheur, que fait ma fille ??? »

Je n’ai eu aucun commentaire sur le moment. Et une fois de retour à Paris, on blague en famille et moi je tends une perche sur les homos comme à mon habitude. Sauf que cette fois ma mère l’attrape. Et donc là je confirme juste les dire de ma mère. Mon père et mes frères n’ont pas bronché. Et j’ai eu le droit de la part de ma mère : « Mais tu vas avoir une vie dure, tu devrais aller voir un psy, tu suis une mode et tout tout… » (Par contre le truc paradoxal c’est que mes copines ont toujours étés accueillies à bras ouvert.)

Donc je me suis retrouvée chez le psy. Bon j’ai été à une seule séance et après j’ai prétendue y aller afin de prendre la pepette et acheter mon grand copain de l’époque… (merci maman !!!)

Mon père quand à lui ne disait rien, donc environ un an après je lui ai demandé ce qu’il pensait et il m’a dis "c'est ta vie et tout ce qui compte est que tu sois heureuse". Pour mes frères c’est pareil et j'ai même eu le droit à une tirade d'amour d'environ 1h de la part du plus jeune des deux.

Ma mère a arrêté de me saouler avec ça depuis 6 ans et quelques.


Grosso merdo, ça a été.
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 28 Nov - 21:31

Citation :
m’a sorti sa grande phrase «Mais les femmes n’ont pas de bite… »

bah justement... Razz

par contre j'ai pas compris la réaction de ton ex-meilleure amie, pourquoi ne plus te parler ils sont bizarres, certains gens.

enfin bref, si le bilan est positif, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Ini
Habituée
Habituée


Messages : 345
Points : 260
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 28 Nov - 21:46

Elle a du penser que j'allais abuser de sa personne, oui bien sure maintenant que j'aime les femmes je vais changer ma façon d'agir avec toi. No comment...

En fait je ne sais pas et franchement au final ce n'est pas une grosse perte.
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 28 Nov - 21:49

même, elle aurait pu attendre de voir si t'allais lui sauter dessus oui en effet, ce n'est pas une grosse perte.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Ini
Habituée
Habituée


Messages : 345
Points : 260
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 28 Nov - 21:54

Non. Ca faisait 4 ans que je la connaissais et que je dormais souvent chez elle donc rien n'aurais changer. Et j'avais eu le temps de la droguée et de lui faire sa fête
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 332
Points : 399
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Dans le menu Start

MessageSujet: Re: Votre coming out   Jeu 29 Nov - 17:33

Quand on lui avoue son homosexualité, l'hétéro "moyenne" est persuadée que c'est une déclaration d'amour Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sechmet
Visage connu
Visage connu


Messages : 512
Points : 422
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 22
Localisation : Avachie sur ma chaise

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 30 Nov - 19:15

Ah bon ?

... remarque, moi je n'ose toujours pas l'avouer à mes vieilles amies. Vieilles, car je les connais depuis... pfffoulala tellement de temps...

En fait, depuis l'école primaire...
Et ce sont mes plus anciennes amies... ça bloque. Je trouille. Je sais, c'est bête. J'arrive pas. J'arrête pas de tendre des perches à une, de faire ses sous-entendus aussi discrets qu'un éléphant dans un magasin de porcelaines, mais... elle pige pas -_-'

Et c'est pas qu'elle fait comme si de rien n'était, je pense, elle pige vraiment rien...

J'suis un peu coincée, du coup... ce midi, un ami, quand il a appris qu'elles ne savaient pas, m'a sorti de ces yeux ronds...
Ca m'a fait culpabiliser... je les connais bien, je devrais savoir, je devrais avoir le courage...

J'ai affronté mes parents, j'ai tenu à leur dire, oui, à leur dire, de vive voix, et non pas à l'écrire, par pure fierté (mal placée), j'ai failli vomir, mais je leur ai dit. J'ai réussi. Et là... blocage.

N'importe quoi -_-"

_________________
Que devient un rêve qui se brise ?
Le terreau des rêves à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Ini
Habituée
Habituée


Messages : 345
Points : 260
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 30 Nov - 19:35

Ou elle attend que tu le dises ouvertement.
Moi perso ce sont ceux de plus longue date à qui j'ai mis le plus de temps à le dire. J'aurais pas du car ce sont ceux qui m'ont le moins jugé et le mieux soutenu.
Revenir en haut Aller en bas
Sechmet
Visage connu
Visage connu


Messages : 512
Points : 422
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 22
Localisation : Avachie sur ma chaise

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 30 Nov - 19:37

Je ne sais pas... c'est tellement dur. Je ne veux pas que leur attitude change, ça me blesserait, et j'ai déjà trop souffert avec ça...

_________________
Que devient un rêve qui se brise ?
Le terreau des rêves à venir...


Dernière édition par Sechmet le Ven 30 Nov - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ini
Habituée
Habituée


Messages : 345
Points : 260
Date d'inscription : 12/11/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 30 Nov - 19:59

Je comprends farpaitement
Revenir en haut Aller en bas
Flop
Moderatrice
Moderatrice


Messages : 332
Points : 399
Date d'inscription : 16/04/2012
Age : 29
Localisation : Dans le menu Start

MessageSujet: Re: Votre coming out   Sam 1 Déc - 12:25

C'est vrai que mon meilleur ami, que je connaissais depuis la crèche, j'ai lutté pour lui dire et en fait il s'en foutait. xD
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Mer 9 Jan - 9:05

Apparemment, je choque personne non plus quand j'avoue morte de rire à part "et dire qu'on faisait des vannes sur ça et en fait c'était vrai" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
candy_m
Fraîchement débarquée
Fraîchement débarquée


Messages : 13
Points : 14
Date d'inscription : 18/01/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Votre coming out   Ven 18 Jan - 17:30

J'ai beaucoup aimé lire vos CO! >.< Je suis toute nouvelle sur le site, mais faut bien commencer quelque part, alors je vais vous raconter le mien... Remarque, je suis comme quelque unes d'entre vous, je n'ai pas fait un véritable coming-out. Je me souviens que j'avais 16 ans à l'époque (j'parle comme si j'en avais 80 -_-). J'étais tombée amoureuse d'une fille dans ma classe, et j'étais complètement déboussolée parce que j'étais une petite hétéro au cœur tout rose pailleté, qui rêvait au Prince Charmant. Bon...Je dois avouer qu'avec le recul, les mecs sur qui je craquais étaient quand même sérieusement androgynes... (Y'a peut-être un lien!). Quoi qu'il en soit, un jour je suis rentrée en pleurs du lycée, et ma mère m'a interceptée. Elle a cherché à connaitre la cause de mon chagrin, et a procédé par élimination. Quand elle a vu que ça ne concernait ni les garçons, ni mes copines, elle a lancé (avec un air un peu trop naturel à mon goût): "T'es amoureuse d'une fille?" Eh bien..... Comme je ne répondais rien, elle s'est empressée de me rassurer en me rabâchant un discours tout prêt sur l'adolescence, sur les hormones, sur la fameuse "recherche de soi" blablabla.

Quand j'ai ramené ma première copine 1 an après ça n'a pas été le même délire, mais dans l'ensemble j'ai des parents tolérants.

En ce qui concerne mes amis ça a été difficile au début, mais maintenant j'assume totalement mes préférences, je n'ai aucun mal à le dire.

Voilà! :3

(PS: J'ai aussi eu ma période T.A.T.U )

_________________
"Piètre amour celui qui se laisse mesurer" W. Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Votre coming out   Jeu 23 Mai - 8:26

J'ai enfin fait mon coming-out à mon père ! Il est l'homme le plus important dans ma vie et j'appréhendais beaucoup sa réaction... Alors je lui avais laissé comprendre tout doucement, et en janvier j'ai été le voir, pendant trois jours, avec elle. Sans lui dire quoi que ce soit, mais on s'est tenu la main et on s'est appelées "ma chérie" comme d'habitude. L'autre soir, je lui racontais sur yahoo comment elle a l'air la plus féminine des deux, mais c'est elle qui a refait le plafond et les murs, alors que moi j'ai plutôt rangé et fait la déco Laughing et sans l'avoir prévu, j'ai eu envie de lui dire la vérité.
Ca s'est passé à peu près comme ça:

- Papa, je veux te dire un truc, mais j'ai un peu peur.
- Vas-y.
- J'ai peur.
- Allez, tu me fais peur aussi du coup !
- Laughing T'inquiète pas, c'est rien de grave. Je suis pas enceinte et j'ai pas fait une fugue avec un motard de 50 ans. Je suis pas malade non plus.
- Allez, crache le morceau.
- Bon bah, euh... elle me plaît beaucoup. Genre... vraiment beaucoup. (Là, je commençais à trembler)
- Je m'en doutais. J'attendais juste une confirmation.
- Alors, euh... ça va avec toi ? parce que je suis un peu en train de trembler là. J'ai peur
- Y a rien que je doive approuver, si tu es heureuse, c'est ce qui compte pour moi. Je l'avais deviné de toute façon, et j'attendais depuis longtemps que tu me le dises.
- Bah t'aurais pu me poser la question Laughing
- Nan, je suis très discret, tu sais ça.
- Et intelligent aussi. Je savais bien que j'avais hérité mes qualités de quelqu'un Laughing
- Laughing Bon bah, maintenant bonne chance pour annoncer ça à ta mère Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre coming out   Aujourd'hui à 6:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre coming out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guide d'introduction des aliments solides pour votre enfant
» evolitio de berchet votre avis!!!!????
» Chaise haute: votre avis?
» A quel âge votre bébé a-t-il eu sa première dent ?
» Comment vous servez-vous de votre cuit-vapeur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'auberge des filles :: Le salon :: Problématiques LGBT-
Sauter vers: