Pour toutes les filles et femmes lesbiennes, bisexuelles, bi-curieuses ou juste curieuses
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage en poésie roumaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Charme de pluie
(par Ana Blandiana, poétesse roumaine, 1942 – …)
Traduction © Denisa Ispas, 2011-2012 (comme pour tous les poèmes sur ce sujet)

J’aime les pluies, j’aime passionnément les pluies,
Les pluies affolées et les calmes pluies
Les vierges pluies et les pluies-femmes déchaînées,
Les pluies fraîches et les ennuyeuses pluies sans fin.
J’aime les pluies, j’aime passionnément les pluies,
J’aime me rouler dans leur herbe blanche, haute,
J’aime rompre leurs brins et les porter entre les dents,
Pour qu’en me regardant ainsi les hommes perdent la tête.
Je sais que ce n’est pas bien de dire « Je suis la plus belle des femmes »,
Ce n’est pas bien et ce n’est peut-être pas vrai,
Mais laisse-moi quand il pleut,
Seulement quand il pleut,
Prononcer la formule magique « Je suis la plus belle des femmes ».
Je suis la plus belle des femmes parce qu’il pleut
Et parce que les franges de la pluie dans les cheveux me vont bien,
Je suis la plus belle des femmes parce qu’il y a du vent
Et la robe s’agite désespérément pour cacher mes genoux,
Je suis la plus belle des femmes parce que tu
Es parti au loin et je t’attends
Et tu sais que je t’attends,
Je suis la plus belle des femmes et je sais attendre
Et pourtant j’attends.
Il y a dans l’air une odeur d’amour, vive
Et tous les passants hument la pluie pour sentir son odeur,
Sous une pluie pareille on peut tomber foudroyé par l’amour,
Tous les passants sont amoureux,
Et moi je t’attends.
Mais tu sais –
J’aime les pluies,
J’aime passionnément les pluies, les pluies affolées et les calmes pluies
Les vierges pluies et les pluies-femmes déchaînées.


Dernière édition par Esk le Dim 13 Mai - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Poème
(par Nichita Stanescu, poète roumain, 1933-1983)

Dis-moi, si je t’attrapais un jour
et que je t’embrassais la plante du pied,
n’est-ce pas que tu boiterais un peu, après,
de peur d’écraser mon baiser ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Evocation
(par Nichita Stanescu, poète roumain, 1933-1983)

Elle était belle comme l’ombre d’une idée, -
son dos sentait la peau d’enfant
la pierre fraîchement cassée
le cri dans une langue morte.

Elle n’avait pas de poids, telle la respiration.
Riante et pleurante à grosses larmes
elle était salée comme le sel
glorifié aux festins des barbares.

Elle était belle comme l’ombre d’une pensée.
Entre les eaux, elle seule était terre.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Couple
(par Ana Blandiana, poétesse roumaine, 1942 – …)

Des uns ne voient que toi,
D’autres ne voient que moi,
Nous sommes superposés si parfaitement
Que personne ne peut nous apercevoir en même temps
Et personne n’ose habiter sur le tranchant
D’où nous pouvons être vus ensemble.
Tu ne vois que la lune,
Je ne vois que le soleil,
Tu te languis de voir le soleil,
Je me languis de voir la lune,
Nous sommes dos à dos,
Depuis longtemps nos os se sont confondus,
Le sang porte des rumeurs
D’un cœur à l’autre.
Comment es-tu ?
Si je lève le bras
Et le tends loin en arrière,
Je découvre ta douce clavicule
Et, en montant, les doigts touchent tes
Saintes lèvres
Puis brusquement ils reviennent et écrasent
Jusqu’au sang ma bouche,
Comment sommes-nous ?
Nous avons quatre bras pour nous défendre,
Mais je ne peux frapper que l’ennemi devant moi
Et toi que l’ennemi devant toi,
Nous avons quatre jambes pour courir,
Mais tu ne peux courir que de ton côté
Et moi que de l’autre côté.
Tout pas est un combat à la vie, à la mort.
Sommes-nous égaux ?
Mourrons-nous ensemble ou alors l’un portera,
Encore quelque temps,
Le cadavre de l’autre collé à lui
Et l’infectant lentement, trop lentement, de sa mort ?
Ou peut-être qu’il ne mourrait pas en entier
Et il portera pour l’éternité
Le doux poids de l’autre,
Atrophié pour toujours,
Grand comme une bosse,
Comme une verrue…
Oh, nous seuls connaissons le désir languissant
De pouvoir nous regarder dans les yeux
Et ainsi de comprendre tout,
Mais nous sommes dos à dos
Nous avons poussé comme deux branches
Et si l’un de nous s’arrachait,
Se sacrifiant pour un unique regard,
Il ne verrait que le dos d’où il s’est arraché
Ensanglanté, glacé,
De l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Ce flottement
(par Ana Blandiana, poétesse roumaine, 1942 – …)

Que peut être le bonheur,
Sinon flotter
Parmi des fruits et des feuilles,
A travers le rayon de miel poussiéreux, frémissant
Sur le lieu enchanté où finit la vie
Mais où la mort ne commence pas
Et entre elles il n’y a que
Une limpide convoitise
Qui sent les prunes montant vers l’alcool,
La fumée et l’herbe séchée?
Que peut être le bonheur,
Sinon t’endormir,
En attendant ta fin,
En septembre,
Dans un verger?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:39

Je n’écrase point la corolle de merveilles du monde
(par Lucian Blaga, poète roumain, 1895-1961)

Je n’écrase point la corolle de merveilles du monde
et je ne tue pint
sous ma raison les mystères, que je rencontre
sur mon chemin
dans fleurs, dans yeux, sur lèvres ou sur tombes.
La lumière des autres
étrangle la magie de l’impénétrable caché
dans des gouffres d’obscur
mais moi
moi de ma lumière j’amplifie le mystère du monde
et tout comme de ses blanches rais la lune
ne diminue guère, mais tremblante
accroît encore l’énigme de la nuit,
ainsi moi j’enrichis le sombre horizon
d’amples frissons de mystère saint
et tout ce qui est incompréhensible
mue en incompréhension encore plus grande
sous mes yeux -
car moi, j’aime
et fleurs et yeux et lèvres et tombeaux.


Dernière édition par Esk le Dim 13 Mai - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:40

Triste chant d’amour
(par Nichita Stanescu, poète roumain, 1933-1983)

Seule ma vie mourra pour moi vraiment,
un jour.
Seule l’herbe sait le goût de la terre.
Seul mon sang se languit, vraiment,
de mon cœur, quand il la quitte.
L’air est haut, tu es haute,
ma tristesse est haute.
Arrive un temps où meurent les chevaux.
Arrive un temps où vieillissent les machines.
Arrive un temps où la pluie tombe froide
et toutes les femmes portent ta tête
et tes robes.
Arrive aussi un grand oiseau blanc
qui pond sur le ciel la lune.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 11 Mar - 11:40

Chanson d'hiver
(Nichita Stanescu, du recueil Le Sens de l'amour)

Tu es tellement belle, l'hiver !
Le champ allongé sur le dos, à côté de l'horizon,
et les arbres arrêtés, dans la course de l'aquilon.
Mes narines tremblent
et aucune senteur,
aucune brise,
sauf l'odeur lointaine, de glace,
des soleils.
Comme tes mains sont limpides, l'hiver !
Et personne ne passe,
seuls les soleils blancs tournent tranquillement, idolâtres
et la pensée grandit en cercles
sonorisant les arbres
par deux,
par quatre.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Caj38
Revenante
Revenante


Messages : 197
Points : 219
Date d'inscription : 12/03/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Jeu 15 Mar - 21:52

Merci pour ces partages ... sublimes !

_________________
Combien de bouquets de tulipes se meurent
Dans les cages à double tour fermées de nos cœurs ?
Revenir en haut Aller en bas
http://prosenoire.skyrock.com
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Sam 17 Mar - 18:58

le plaisir est pour moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Esk
Aubergiste
Aubergiste


Messages : 1398
Points : 1472
Date d'inscription : 11/03/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Dim 13 Mai - 17:23

Du pays d’où nous venons

(par Ana Blandiana, poétesse roumaine, 1942 – …)


Parlons
Du pays d’où nous venons.
Moi je viens de l’été,
C’est une patrie fragile
Que n’importe quelle feuille
Tombant, peut éteindre.
Mais le ciel est si lourd d’étoiles
Qu’il pend parfois jusqu’à la terre
Et si tu t’approches tu entends comment l’herbe
Chatouille les étoiles en riant,
Et les fleurs sont si nombreuses
Que tu as mal
Aux orbites comme asséchées par le soleil,
Et des ronds soleils pendent
Dans chaque arbre ;
Là d’où je viens
Il ne manque plus que la mort
Il y a tant de bonheur
Que t’en as presque sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiresdemars.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage en poésie roumaine   Aujourd'hui à 6:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage en poésie roumaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une poussette de voyage et pas chère vous avez ça ?
» Lit de voyage bulle pop up SAMSONITE
» Lit de Voyage Light BabyBjörn
» transat de voyage
» long voyage pour nourrisson de 6 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'auberge des filles :: La bibliothèque :: Littérature-
Sauter vers: